Normes ionogramme sanguin : connaître et comprendre les résultats

Les normes du iono permettent d’analyser le fonctionnement de divers organes vitaux. Il est prescrit dans de nombreuses situations ( mise en place d’un traitement, détermination de diagnostic…) et permet de connaître le dosage de divers éléments sanguins comme la réserve alcaline par exemple.

Détails du Ionogramme sanguin (Iono)

Bicarbonate (HCO3-) (réserve alcaline) : normes  23 à 29 mmol / L
  • Le bicarbonate de sodium, encore appelé réserve alcaline a pour rôle de compenser l’élimination excessive ou restrictive des ions H+. Cela intervient dans l’équilibre de l’organisme en pH. Le dosage du bicarbonate permet de déceler une déficience de ce système tampon.
    • Elevé:
      • Insuffisance respiratoire chroniques
      • Alcaloses métaboliques (vomissements, diarrhées car entraînent beaucoup de perte de liquides)
    • Bas:
      • Hyperventilation chronique
      • Acidose métabolique
      • Acidocétose
      • Acidose lactique, dans les états de choc
      • Insuffisance hépatique
      • Insuffisance rénale
      • Intoxication
Le calcium (Ca) : normes 2,2 à 2,6 mmol / L Le dosage du calcium est relatif à l’os de manière générale, mais aussi à la thyroïde.
  • Hypercalcémie :
    • métastases osseuses
    • myélome
    • hyperthyroïdie ou hyperparathyroïdie.
    • consommation de calcium, vit. D ou alcalins
    • immobilisation prolongée
    • acromégalie
  • Hypocalcémie :
    • malabsorption digestives
    • insuffisance rénale chronique (IRC)
    • hypoparathyroïdie ou cancer médullaire thyroïdien
Chlore (cl-) : normes  98 à 106 mmol / L
  • Hyperchlorémie :
    • déshydratation digestive ou par manque d’apport hydrique, sudation etc.
    • Excès de sodium
  • Hypochlorémie :
    • hyponatrémie (déficit en sodium) causée par des troubles digestifs ou liée à des problèmes rénaux
    • apport hydrique excessif : insuffisance cardiaque, rénale, hépatique…
    • hyponatrémie de dilution.
 Magnésium (Mg) : normes  0,75 à 1 mmol / L On recherche couramment un manque de magnésium en cas de fatigue mais cet élément du sang indique bien d’autres choses maladies digestives, rénales, effets secondaires de thérapeutiques… Phosphore  (P) :  normes 0,8 à 1,3 mmol / L Influençant la santé osseuse, le phosphore peut être en défaut lors de malnutrition, de diabète, de rachitisme, d’alcoolisme et en cas de prise de médicaments contre l’acidité. on le retrouve en excès dans les métastases osseuses, l’ostéoporose, l’IRC. Potassium (K) : normes 3,5 à 5 mmol / L Lorsque les résultats du ionogramme sanguin montrent une hypokaliémie ou une hyperkaliémie, les conséquences peuvent vite être fatales : cela influe directement sur le coeur.
  • défaut de potassium :
    • faible apport nutritif
    • troubles digestives avec pertes de liquide
    • déshydratation
    • hyperglycémie.
  • excès de potassium
    • fort apport nutritif
    • insuffisance rénale
    • hémolyse
Sodium (Na) : normes 133 à 143 mmol / L
  • hyponatrémie :
    •  faible apport en sodium
    • hydratation excessive avec : insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique, des œdèmes…
  • hypernatrémie :
    • déshydratation : par manque d’apport ou perte d’eau (selles liquides, vomissements, transpiration…)
    • surdosage d’un traitement
    Le ionogramme sanguin est un bilan fréquent qui renseigne sur divers éléments, décrivant ainsi l’état de santé de l’organisme.