Démarches de soins

Beaucoup s’arrachent les cheveux pour la réalisation de ce type de travail. Il est vrai que c’est un projet fastidieux, mais on peut faciliter les choses.

Aborder la démarche avec professionnalisme

Votre démarche de soins doit montrer à vos évaluateurs que vous savez de quoi vous parlez et ce que vous faites. Pour cela bien sûr, ça doit être le cas :
  • sachez les objectifs de chaque action, de chaque geste
  • évaluer les risques liés aux moindres de vos actes
  • relier chaque acte et parole à un diagnostic infirmier
Facile à dire… et facile à faire une fois que vous aurez saisi la manière qui vous convient de réfléchir à vos actes.

Mettre par écrit le pourquoi des actions mises en place

Généralement quand on maîtrise une technique, on en connaît les tenants et aboutissants : apprenez à argumentez vos actes au sein d’un raisonnement de diagnostic infirmier. Car la démarche en fait, c’est expliquer pourquoi on fait tel soin, les risques encourus et la surveillance qu’il induit : ce jour, à moyen terme et à long terme.

Démarches de soins et 14 besoins de Virginia Henderson

Posez vous à chaque contact avec un patient la question : de quoi a-t-il besoin? Pour se sentir bien, pour survivre, pour sa sécurité… Cela inclue que vous avez repéré les actions que la personne soignée ne peut réaliser seule et auxquelles l’infirmière devra pallier. Au début, il est important de tout poser par écrit pour ne passer à côté de rien et surtout pour persévérer dans cette gymnastique d’analyse d’une situation. Bref, lorsque vous allez voir un patient, il ne suffit pas d’avoir en tête vos fiches techniques : que vous soyez étudiant ou professionnel vous devez pouvoir argumenter les moindres faits et gestes, ainsi que les paroles. Certains étudiants sont performants sur table, mais ne parviennent pas sur le terrain à organiser une démarche. Le premier point est de faire un bon recueil de données rien qu’en observant…